• Lè wouè ou tou piti: Bonus

    En racontant cette histoire, j’ai une Double frustration, celle de ce youl qui nous était imposé à chaque rentrée scolaire, faisant la joie des copains qui ne se gênaient pas pour te refiler des ziktok dès que tu avais le dos tourné ( ou piti fout ou ka pren  !). Et là, tu te dis que quand tu seras grand, tu te feras ta coupe afro et puis c’est tout… Et ben non depuis la mode avait changé, la boule à zéro était devenu à la mode. Les marchands de peigne afro avaient fermé boutique.

     

    Lè wouè ou tou piti: Bonus

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :